Quand atteinte des objectifs rime avec mauvaise écoute du client…

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Lors des achats de noël avec mon mari et étions en quête d’une montre pour lui.

Nous nous étions fixé un budget de 100 € maximum et nous sommes rentrés dans une bijouterie avec quelque modèles en tête.

Une vendeuse s’approche, nous demande ce que nous cherchons et nous lui donnons les caractéristiques de la montre recherchée avec les 2 ou 3 modèles que nous avions repérés.
Elle nous les fait essayer et nous propose une montre qui, arguments à l’appui, lui paraît correspondre mieux à nos attentes, mais avec un budget plus conséquent de 160 €.

Nous lui indiquons que nous souhaitons rester dans la fourchette de 50 à 100 € que nous avions prévue.

Elle revient alors à un modèle plus abordable mais petit à petit, insidieusement, de montre en montre, elle finit par un modèle à 350€ !

Certes, les avantages étaient indéniables mais si un montant de 160 € était hors budget, que dire des 350 € annoncés !

Nous sommes alors partis sans rien acheter et un peu dépités. Nous avions en effet l’impression que si nous revenions aux premiers modèles essayés qui nous plaisaient bien, l’achat serait peu valorisant et ne nous aurait finalement pas fait plaisir.

Je suppose que la vendeuse avait des objectifs en fonction du chiffre réalisé mais si elle avait été à l’écoute de nos besoins, notamment concernant le budget imparti, n’aurait-elle pas finalisé une vente, certes d’un montant moins élevé mais bien réelle ?

Quel est le proverbe déjà ? « Un tien vaut mieux que deux tu l’auras ? »….A méditer….
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »